Un échassier bizarre

Le ruisseau s’est réveillé, les nénuphars se sont noyés et le héron est parti pêcher dans des eaux plus calmes et moins profondes.

C’est alors qu’un drôle d’oiseau est venu trouver refuge à l’orée de notre forêt…

Il semble avoir la taille et peut-être même l’envergure du héron cendré, le bec puissant en forme de poignard, les longues plumes du front peignées en arrière. Mais sa livrée est beaucoup plus exotique avec ce plastron aux plumes étranges…

Et ces frisottis seraient-ils une forme mutante de caroncules ?

Merci l’artiste, rebelle au regard bleu qui sait voir dans la branche tombée, le bout de ferraille abandonné, la vie qu’elle pourra y insuffler ; rebelle aux douces mains quand elle caresse une plume, une racine tortueuse, aux mains puissantes pour donner de l’élan jusqu’au vertige à ses créatures fantastiques…

Merci Martine, ton oiseau est à l’abri pour l’hiver, sous la bonne garde des chats.

Signé Martine Sauvageot.