Grands brûlés

Comme en écho silencieux aux cris et craquements

des forêts d’Amazonie, de Californie, d’Australie,

l’artiste a mis à nu ses arbres aux veines asséchées.

Epurés, dénudés de leur émail pourtant voué à la craquelure,

ses arbres ont la beauté des pétrifiés,

la densité de la matière végétale transmuée en minérale.

Signé Ginet’ Heuraux, Atelier Raku, Monthureux-le-Sec

A visiter, en lisière de forêt de Darney : l’Atelier Raku

14 Replies to “Grands brûlés”

  1. Coucou Danielle,
    J’aime quand je reçois de tes nouvelles, elles m’enchantent toujours !!
    Mais que tes arbres pétrifiés sont beaux à voir, j’aimerais vivre auprès d’eux, ils dégagent une présence très forte et dans leur plus parfaite nudité ils disent pour nous la toute puissance, la toute beauté de la simplicité.
    Belle journée
    Corinne

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Danielle

    Très émue de voir ainsi mes pièces mises en valeur avec un support sublime : ton texte vaut un poème !

    Merci, merci, je me doutais qu’ils arriveraient sur ton blog, mais gentiment : là c’est sublime Bisous

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Ginette,
      moi aussi je suis émue d’apprendre que j’ai trouvé les bons mots pour témoigner de ton travail.
      Je sais que demain est un jour important pour toi et pour Christine. Je pense fort à vous,
      Danielle

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s