Un peu d’espoir ?

La neige à peine fondue, une bergeronnette grise s’est posée devant la maison. D’où vient-elle ? Comment a-t-elle su en prenant la direction de la Forêt de Darney que le printemps était là ? Mystère. L’autre mystère, beaucoup plus inquiétant : où sont ses congénères ?

Pour notre premier printemps dans la forêt, les bergeronnettes grises nous ont offert un festival. Elles étaient partout, sur le ruisseau, sur l’étang, sur la pelouse. Ondulant de leur longue queue (on les appelle aussi « hochequeues » ou « Wagtails »), elles nous ont offert des spectacles d’acrobaties aériennes tout en nous débarrassant de quantités de petits insectes.

Mais depuis cinq ans, la troupe n’a cessé de se réduire. L’été dernier, il ne restait plus qu’un couple de bergeronnettes. Sécheresse ? Pesticides ? Eoliennes ? La bergeronnette qui est arrivée ce 24 février reste désespérément seule. Une compagne serait-elle déjà en train de couver ?

Plus de photos et d’infos https://www.saisons-vives.com/bergeronnette-grise,552.html

19 Replies to “Un peu d’espoir ?”

    1. Ce sont les oiseaux les plus drôles et les plus sympathiques du jardin. Ainsi, il n’y a pas que chez nous qu’ils disparaissent. Quel est l’environnement au pays du Patchwork ? Serait-ce du côté de Sainte-Marie-aux-Mines ? J’aimerais comprendre… A bientôt, Danielle ❤

      Aimé par 1 personne

  1. Nous en avons quelques-unes attirées par le bassin et sa cascade chaque été mais je n’en ai jamais vues si tôt dans l’année. Elles sont si fines et belles. On a aussi un couple de bergeronnettes jaunes en été, très belles aussi. La baisse de quantités d’oiseaux et d’insectes est inquiétante. Avec nos jardins nous faisons ce qu’il faut pour inverser cette tendance mais ce qu’il faut c’est de gros changements au niveau mondial et là ce n’est pas du tout gagné. Belle journée Danielle malgré le ton pessimiste de mon commentaire.

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Judith, Ainsi donc les bergeronnettes devraient nous arriver plus tard. Notre jolie solitaire ne serait qu’un individu un peu trop pressé. Je voudrais tant le croire. Pour nous, la bergeronnette grise, ou plutôt son absence, est une alarme comme l’ours polaire à une plus grande échelle.
      Belle journée au jardin qui, j’imagine, est en pleine éclosion ! Danielle

      J'aime

    1. Oui, Adrienne, je crois aussi que la sécheresse a ajouté de la difficulté aux difficultés. Les pesticides étaient utilisés bien avant notre arrivée et en plus grande quantité. La sécheresse, en revanche, n’a cessé de s’aggraver. Il nous reste heureusement bien d’autres espèces d’oiseaux mais la bergeronnette reste ma préférée…

      Aimé par 1 personne

  2. Salut Danielle, il est bien triste d’assister au déclin de cet oiseau sympathique. Les causes de ce déclin peuvent être nombreuses, comme tu le soulignes dans ton article. Je pense que les causes que tu cites sont toutes impliquées, mais il y a aussi les prédateurs qui ont pu se développer au détriment de cette espèce, ainsi que d’éventuelles maladies, et aussi la destruction de leurs habitats naturels de plus en plus grignotés par l’Homme.
    Aussi je te conseille de te renseigner auprès de l’antenne LPO locale, afin d’en savoir plus sur l’inquiétante diminution des populations de bergeronnette grise. Ils pourront également te conseiller pour participer à la protection et préservation de cette espèce.
    Je te souhaite un beau dimanche

    Ben

    Aimé par 2 personnes

  3. J’ai une passion immodérée pour les oiseaux, et le film de Jacques Perrin, « le peuple migrateur » m’avait bouleversée. J’ai failli pleurer lorsque j’ai appris que le dernier couple de pies-grièches à poitrine rose avait disparu. Citadine, je vois peu d’espèces, mais nous avons non loin de Lyon le parc des oiseaux; c’est déjà ça. Merci Danielle pour ton article.

    Aimé par 1 personne

  4. C’est vrai qu’on en voit moins, mais comme beaucoup d’oiseaux 😦
    J’en ai vu une ce weekend qui cherchait des poils pour son nid, elles aiment bien les poils de mon chien, je la brosse souvent et laisse les touffes dehors, en peu de temps tout est ramassé!
    Les mésanges dépiautent aussi les balles du chien lol, les balles style tennis ont un revêtement, à la fin toutes les balles n’ont plus rien mdr, je dois en racheter chaque année.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  5. Jolie photo ! On lui souhaite une belle rencontre, à cette gracieuse bergeronnette.
    Dans l’intérieur d’îlot, ici, des oiseaux plus communs. Cette année, pour la première fois depuis dix ans, la guerre entre les pies et les corneilles pour faire un nid dans le sycomore a été gagnée par ces dernières. Finiront-elles par dissuader tous les autres ?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Tania ! Je dois avouer que je n’ai pas beaucoup de sympathies pour les oiseaux aux cris stridents et agressifs. D’autant qu’ils sont sans pitié pour les petits oiseaux. J’espère que la nature préservera l’équilibre entre les espèces… (Merci de m’avoir donné le plaisir d’une promenade dans le parc de La Hulpe !) Danielle

      J'aime

Répondre à ID de femmes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s