Cartes postales

Bons baisers à ceux qui se demandent comment on a pu venir « s’enterrer » à la campagne. A ceux qui croient qu’on ne peut pas vivre sans une boulangerie et un bar-tabac au coin de la rue. A ceux qui s’imaginent que nous passons notre vie dans la contemplation de nos fleurs…

…ou à compter les oiseaux (à ce propos, bonne nouvelle : nos bergeronnettes sont deux !)

…ou que nous menons une vie de chat…

…et que nous mourons d’ennui loin de la ville et du bruit…

… à bientôt avec les coulisses de la carte postale.

31 Replies to “Cartes postales”

  1. Salut Danielle,
    Merci et bravo pour ces belles cartes postales. Les chats ont l’air très à l’aise et semblent bien cohabiter avec les oiseaux.
    Vive la nature, les fleurs, la faune, et le charme de la campagne.
    Bien à toi

    Ben

    Aimé par 1 personne

      1. Merci de ce compliment ! Et puis, j’ai passé mon enfance à la campagne, du côté du Rhône, en Isère, au milieu des fleurs 🙂 J’ai souvent la nostalgie de la verdure ! Beaucoup de Parisiens sont comme moi des exilés de la campagne et qui rêvent d’y retourner. Joyeux week-end de Pâques Danielle !

        Aimé par 2 personnes

      2. De mon côté, je dois reconnaître une petite nostalgie pour le Parc Floral de Vincennes et les jardins de Bagatelle. J’espère que la police sanitaire n’en interdira pas l’accès ! Joyeuses Pâques ! Danielle

        Aimé par 2 personnes

  2. Bon jour Danielle,
    La campagne, la campagne, d’accord mais les vignes c’est aussi la campagne ? D’ailleurs, je me pose la question de cette représentation de la campagne même si tu poses quelques images de cette campagne, mais n’est-ce pas une campagne d’Épinal que l’on peut aussi avoir (à voir) en tête ?…
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. Bien sûr, Max-Louis, le vignoble est la forme supérieure de la campagne, le paysage sculpté par l’homme mais dans le respect absolu de la nature des sols et des paysages. Quant à ma campagne à moi, c’est vrai qu’elle est proche d’Epinal, dans les deux sens du terme, mais ce n’est pas qu’une représentation. Elle est bien réelle et on peut la trouver dans les Vosges comme dans toutes les régions de France. C’est vrai que je préfère oublier les images des chasseurs et de l’agriculture qui s’industrialise mais je crois que si les citadins redécouvraient la campagne, ils seraient moins complices des horreurs de l’élevage industriel.
      Avec mes amitiés et un grand bouquet de parfums printaniers,
      Danielle

      J'aime

  3. ahhhhh! ceux qui croient ça, ne savent pas ce que c’est!
    ça me rappelle la question que je recevais le plus souvent: « et tu n’as pas peur, ici, si isolée de tout? »
    comme si le grand méchant loup vivait dans le bois d’à côté 😉
    « peur de quoi? » je leur répondais, faussement naïve
    (ah j’en ris encore)

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, j’avais oublié le « mais vous n’avez pas peur ? » ! Quand je répondais que le métro parisien est bien plus dangereux que la forêt profonde, car j’en ai vu des loups dans le métro, ce n’était pas apprécié. C’est étonnant, et un peu désespérant, de constater la banalité des réactions. Comme si l’humain urbain était uniformément conditionné à un confort et une sécurité plus ou moins illusoire. Comment avons-nous fait pour nous en détacher ? 😉

      J'aime

      1. les peurs sont irrationnelles, bien sûr, mais ça m’a toujours étonnée que les gens me croient moins en sécurité seule à la campagne que seule en ville…
        (je suppose que ça vient du fond des âges ;-))

        J'aime

  4. Merci pour ces images sereines et belles. Comme j’ai un peu d’imagination, je peux me mettre à la place de tous ceux qui vivent dans la nature, et tes images m’aident. Et puis je me remémore ce film rare de notre regretté Bertrand Tavernier, « Un dimanche à la campagne » Bonnes fêtes de Pâques chère Danielle.

    J'aime

  5. Magnifique parterre de fleurs, bravo, et superbes chats. Le mien ne fait rien, comme à peu près tous les chats, mais qu’est-ce que je suis contente qu’il soit près de moi quand je rempote, je cuisine ou que je travaille : un véritable apaisement.

    J'aime

  6. Le mélange des fleurs de printemps est très joli.
    Tes jacinthes sont belles, les miennes après seulement 2 ans ne ressemblent plus à grand chose, à peine quelques fleurs.
    Haha moi on me disait tout le temps, mais t’as pas peur toute seule dans les bois?
    Bin franchement mon bois est plus calme et moins dangereux que certaines villes!
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Ah Cindy, nous appartenons au même club ! Comme dit l’amie Adrienne, c’est la peur ancestrale de la forêt qui habite les citadins. Et c’est nous, les campagnardes, qui sommes passés à l’étape supérieure. 😂
      Quant à mes jacinthes, je les ai trouvées sur place quand nous sommes arrivés. Elles étaient un peu tristounettes aussi je les ai déterrées et je les ai oubliées pendant une année dans la grange avant de les replanter. Et le résultat est spectaculaire ! Peut-être que
      les tiennes ont besoin d’un peu de repos.
      Beau dimanche de Pâques dans les bois !

      J'aime

  7. Tes jolies cartes postales sont suffisantes pour inciter tous les citadins du monde à quitter la grande ville. On voit bien l’exode des Parisiens juste avant le confinement Eux aussi ils ont besoin de retrouver le grand air. Heureuse de voir que ta bergeronnette a trouvé un ami. Bonne fin (glaciale!) de weekend pascal

    Aimé par 1 personne

  8. J’aime vivre en ville et je conçois très bien qu’on préfère vivre à la campagne. Pourquoi les opposer ?
    Bravo pour ces jolies cartes postales – ici le chat d’appartement surveille le ramier posé sur la rambarde de la terrasse, de l’intérieur, bien à l’abri des giboulées d’avril !

    J'aime

  9. Ah, la campagne, ça me manque, et encore plus en découvrant tes jolies cartes postales ! Je suis revenue en ville pour des raisons pratiques (toute seule avec mes deux petites filles, j’ai préféré être proche des commodités), mais nul doute que tôt ou tard, je retrouverai le calme, la sérénité et, surtout, les grands terrains de la campagne, où je pourrai enfin concrétiser tous mes rêves de jardinière !

    Aimé par 1 personne

Répondre à voyageaucoeurdesplumages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s