Plan canicule 2021

Faire de l’ombre, planter des espèces résistantes à la sécheresse, enfouir des oyas pour arroser le sol en profondeur… depuis trois ans, c’est la canicule qui commande. Même autour de l’étang, les plantations deviennent très sélectives. Le grand défi reste la « pelouse », mélange de graminées, de trèfles, d’oxalis et de quantité d’espèces sauvages qui, quand le ciel est favorable, crée l’illusion d’un gazon.

Mais depuis trois ans, l’illusion tourne à la désolation : la terrasse enherbée au pied du perron vire au jaune dès le mois de juin, au noir carbonisé en juillet. Alors, on oublie l’ambiance cottage et on mise sur une structure bien nette pour garder un peu de tenue à l’entrée de la maison.

L’occasion de mettre en scène la plaque de cheminée en fonte au milieu d’un petit gravier rouge, couleur du grès des Vosges.

Merci Michel pour la mise en place de la plaque de cheminée ! Le reste est résultat de deux semaines de travaux intensifs de nos petits bras : désherbage, dépierrage, pose d’une bâche anti-herbe, épandage d’une demie-tonne de sable, pose de feutre textile et de dalles alvéolées sur les bords, remplissage d’une tonne de gravier rouge.

40 Replies to “Plan canicule 2021”

      1. Merci Renée ! Oui, moi qui ai toujours fui les pays chauds, voilà que c’est la chaleur qui vient à moi. Heureusement, la forêt reste un bon « amortisseur ». Amitiés, Danielle

        J'aime

  1. Beaucoup d’efforts pour un superbe résultat : bravo ! Ce billet me rappelle qu’il faut que je fabrique des oyas pour ici aussi lutter contre la chaleur et ne pas arpenter le jardin chaque soir avec mon arosoir à la main…

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Danielle, très sympa cette idée de plaque de cheminée ! C’est lui donner une seconde vie et une mise en valeur indéniable.
    Ici aussi ce sont les sauvageonnes qui se succèdent en guise de « gazon » et l’été, ça vire à la plage de sable fin. Ce n’est vraiment pas agréable et tu t’en doutes, on en met plein dans la maison…
    Quand on sait que la nature n’aime pas le vide, on se dit qu’elle a bien du mal à remplir le sol en plein été maintenant.
    En tous cas, joli résultat chez toi. Belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Estelle ! Je crains que le gazon ne devienne l’aménagement le plus luxueux des jardins. En Californie, ils en sont déjà à le traiter à la peinture verte. J’espère qu’on n’en arrivera pas là. A bientôt dans ton jardin, j’espère, Danielle

      Aimé par 1 personne

  3. C’est une bonne idée, la plaque est bien mise en valeur.
    C’est un sacré travail mais vous êtes tranquille pour longtemps.
    Oui c’est sûre que les beaux gazons verts n’ont plus d’avenir, à part arroser tous les jours mais c’est 0 écologique…
    Ici je plante que du résistant au sec depuis le début, et je ne regrette pas.
    J’ai pas mal d’allées en graviers pour limiter justement les zones vertes qui ne le reste pas de toute façon.
    Les graviers ça ne demande pas d’entretien et ça ne s’abime pas.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Cindy ! On a bien travaillé mais rien à voir avec tes travaux à toi !
      Quand tu parles de planter « du résistant au sec depuis le début », à quoi fais-tu allusion ? Grainesdeverdure me conseille le trèfle blanc… Belle journée, Danielle

      J'aime

  4. Quelle classe ! On dirait un « stately home » ! Bravo les petits bras, c’est très réussi. Maintenant le jardinage devient un vrai défi. Il faut conjuguer avec les aléas climatiques et parfois on trouve de superbes solutions qui sont à mille lieux de notre vision initiale du jardin. Belle journée Danielle

    J'aime

    1. Merci Judith ! Oui, au jardin aussi, c’est le climat qui va faire la loi. Et je commence déjà à m’inquiéter, la terre commence déjà à se dessécher. Comme tu dis, il va falloir apprendre à se détacher des images qu’on s’était faites du jardin idéal et s’adapter… A bientôt dans ton jardin ! Danielle

      J'aime

  5. J’ai toujours sélectionné des végétaux plutôt résistants au sec une fois bien installé. En bas j’ai du trèfle justement, par contre en été il crame quand même mais repousse toujours ensuite. Sinon j’ai beaucoup de sedums, joubarbes, fétuques, carex. Il y’a des fétuques sauvage qui me remplace très bien mon herbe en haut, mais au final j’ai vraiment limité les parties « pelouse », j’en ai presque pas. J’ai plutôt des graviers, des paillis divers… Et autour des arbustes et vivaces résistantes au sec. Bonne journée

    J'aime

  6. Merci Célestine ! Je ne sais pas si tu aimes les chats, mais moi qui les connais bien, je peux affirmer qu’ils ont un goût très sûr. Et ils ont immédiatement adopté cette allée pour s’exposer en toute élégance. A bientôt ! Danielle

    J'aime

  7. Vous avez pris le travail à bras le corps, le résultat en valait vraiment la peine, ton allée a de l’allure! C’est clair qu’il faut composer avec ce fichu réchauffement climatique. Très belle idée la plaque dans l’allée, elle va se patiner avec le temps, j’admire les personnes créatives!
    Bonne fin de soirée, bises.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s