En allant aux girolles…

De la mousse, de l’humidité, de la douceur et cette « balise » lumineuse née d’un pin fraîchement brisé… la cueillette des girolles ne pouvait qu’être miraculeuse.

14 Replies to “En allant aux girolles…”

    1. C’est vraiment dommage. C’est un grand plaisir de cueillir les champignons (même quand on n’en trouve peu). La girolle, comme le cèpe ou le pied de mouton, est une espèce facile à identifier. En se limitant à ces « valeurs sûres », tu peux te lancer sans crainte…

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :