The Wild

Au retour du printemps, quand je franchis notre petit pont de bois, je repense au Hidcote Manor Garden. Ce chef d’oeuvre de l’art du jardin anglais (à voir avant de mourir ! ) est une succession de chambres, de perspectives, de scènes intimes ou monumentales façonnées durant plus d’un siècle. Jardin blanc, perspective rouge, « mixed borders » de légende… et, au bout de quelques heures de déambulation émerveillée, un panneau indiquant « The Wild ».

Hidcote Manor Garden (Gloucestershire)

Humour anglais. Dans le doux paysage des Cotswolds, le monde sauvage ne signifie que repos du jardinier : arbres et arbustes succèdent aux massifs de fleurs et l’herbe au gazon. Chez nous, en revanche, « the wild » s’épanouit dans tous les sens.

Le petit « canyon » creusé par le ruisseau ainsi que sa rive côté forêt redeviennent une jungle dès le printemps venu. Lierres, fougères et chèvrefeuilles, angéliques, silènes et anémones des bois, sceaux de Salomon, ail des ours, pousses de hêtres, de bouleaux, de charmes, muriers, framboisiers et myrtilliers se partagent ou se disputent leur bout de territoire.

Mon projet d’en faire une vallée de rhododendrons et d’azalées restera un rêve car les alternances de sécheresse et de hautes eaux sont de plus en plus violentes. Cependant, la rive sauvage prend tout doucement des couleurs.

Le monde sauvage, le vrai, commence derrière le grillage. Les chats le savent bien, ils l’observent et le hument de haut et gardent leurs distances. Biches, chevreuils et sangliers doivent leur laisser d’odorants conseils à rester aux abris dans le monde des humains…

25 Replies to “The Wild”

  1. Les chats sont curieux mais restent trouillards hihi
    Par contre des chiens seraient sans doute déjà aller voir.
    J’aime ces coins sauvages, il y’a de la diversité, et c’est une chance d’avoir un ruisseau. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Cindy, je crois que les chats sont plus malins que les chiens, du moins dans la conscience du danger. Moi aussi, j’apprécie de plus en plus mes coins sauvages. Il faut apprendre à les apprécier, à reconnaître les plantes. Cela demande un peu d’efforts. Mais toi aussi tu as une belle diversité de végétaux !
      Bonne soirée !

      J’aime

    1. Pour la diversité, nous sommes bien servis ! Mais je regrette tout de même de devoir renoncer à ma vallée fleurie. Et je ne peux que te conseiller de faire la tournée des jardins anglais sans tarder. On en revient avec des souvenirs tellement présents qu’ils inspirent et donnent du courage tous les jours pour travailler le jardin. Merci de tes mots, Fatima

      J’aime

  2. J’aime beaucoup ce côté sauvage ! Mon jardin est petit mais sauvage lui aussi . Je n’utilise que très peu la tondeuse . C’est rigolo en comparaison des jardins voisins qui sont tondus , taillés et très encadrés . Le mien en ce moment est « un joyeux fouillis » de fleurs , de verdure et de douces senteurs. 🙂

    J’aime

  3. je pensais à toi cet après-midi en jardinant dans mon petit jardin provençal car dans un de tes précédents articles, tu demandais si on laissait le ‘sauvage’ s’épanouir ou non…. eh bien je réponds seulement maintenant à cette importante question: oui je laisse beaucoup de ‘sauvage’ ici, en Provence et j’en profite (comme en ce moment avec le tapis de pâquerettes et les myosotis des bois) jusqu’à ce que ce soit le bon moment pour les couper, remplacées par d’autres floraisons que je découvre au fur et à mesure dans la pelouse qui n’en est donc pas une, de pelouse 😉
    et j’en profite pour te remercier une fois de plus de toutes les vues de ta magnifique forêt, car c’est un spectacle à chaque fois!

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Malyloup,
      moi aussi, je pensais à toi ces derniers jours. Un couple de canards est venu pendre son petit-déjeuner sur notre étang tous les matins avant de changer d’adresse. « Notre » héron a pris le relais. Et hier, sept rapaces ont longuement survolé notre jardin. Je crois qu’il s’agissait de deux « familles », chacune assurant l’apprentissage de leurs rejetons et se disputant peut-être le territoire… Et je regrettais de ne pas avoir ton talent pour saisir quelques instants.
      Quant aux fleurs sauvages, ce sera finalement ma résistance à l’effort qui tranchera car après des mois de pluie, elles sont plus prolifiques que jamais. Je suis impatiente de voir les photos de ton jardin provençal, si exotique pour nous. Bonne journée, bien amicalement, Danielle

      Aimé par 1 personne

  4. Well Danielle I think you could teach Hidcote Manor Garden a thing or two about the real meaning of Wild. Your wild area is beautiful as it is and I fear that something would be lost if you planted rhododendrons and azeleas there. But that’s just my opinion. I love the photo of the mountain lion waiting to pounce 😉

    J’aime

    1. Oh Judith, You are too indulgent! In the absence of a valley of rhododendrons, I would like our wild shore to mark a gentle transition between the garden and the forest. It is progressing but there is still a lot of effort to be made, efforts that risk being wiped out if the announced heat wave hits the region… Cats have already taken on the rhythm of summer: long naps and nocturnal activities

      J’aime

  5. Ah, c’est si beau, un jardin qui s’ensauvage ainsi, je trouve. Même dans mon jardin suspendu (bacs et pots) au 5e étage, je n’en reviens pas de tout ce qui pousse au pied des plantes et arbustes et me demande chaque fois si je laisse vivre ce méli-mélo ou pas…

    Aimé par 1 personne

  6. Votre jardin est une merveille, et cette « wildzone », quelle chance ! Si je pouvais je détruirais la route derrière chez nous, et je la remplacerait par une rivière, avec ainsi un accès à la forêt avoisinante 🙂 de doux rêve, devenus réalité dans votre paradis ! Profites en bien 🙂 Bises !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :